🆕 Arrivée d'une diététicienne à la MSP

Carole Miorin, diététicienne, rejoint notre équipe ! Elle sera présente à la MSP les mercredis, de 9h à 19h30. Plus d’informations et prises de rendez-vous : cabinet de diététique de Carole Miorin.

🏠 Le projet de santé de votre MSP

Nous vous avions sollicités fin 2021 pour déterminer ensemble ce que serait le prochain projet de santé de votre MSP. Plus de 300 d’entre vous (les usagers de la MSP) ont répondu à notre enquête, et c’est le thème de la santé mentale qui a été choisi. Encore merci de votre participation !

Nous sommes actuellement en train de travailler sur cette thématique (identifier plus précisément les besoins et déterminer quels moyens et quelles actions mettre en œuvre). Nous reviendrons bientôt vers vous pour plus d’informations.

📅 Permanences de soins infirmiers à la MSP


Permanences de soins infirmiers à la MSP : les lundi et vendredi, de 8h à 10h, sans rendez-vous

Proposées et organisées par vos cabinets infirmiers. Cela concerne vos prises de sang, vos prélèvements, vos injections et vos pansements, ou simplement un avis infirmier.

☝️ Covid-19 : info cabinet médical

Vous vous sentez malade (en particulier en cas de fièvre et/ou de toux) et vous craignez que ce soit dans le cadre de l’épidémie actuelle liée au coronavirus (Covid-19) ? Appelez les secrétaires des médecins de la MSP au 05.56.23.90.17 : elles vous proposeront un rendez-vous dédié physique ou téléphonique (téléconsultation).

🤔 Le saviez-vous ?

La législation française vous donne le droit d’énoncer vos directives anticipées et de désigner votre personne de confiance. Vous pouvez le faire en remplissant le document suivant :


Directives anticipées et personne de confiance


Si vous remplissez ce document, il est essentiel d’en informer vos professionnels de santé et vos proches.

📣 Une citation...

Je ne vieillis pas, j'évolue.

Keith Richards (The Rolling Stones)

♾ Un chiffre...

5 comme 5 bonnes raisons d’écouter de la musique 🎶…

1. La musique est motivante et source de plaisir : la musique peut transmettre des émotions positives. Elle procure une sensation de plaisir en agissant sur le système de récompense, grâce aux neurones dopaminergiques.

2. La musique réduit le stress et l’anxiété : la musique aiderait à diminuer le rythme cardiaque élevé dû au stress, l’hypertension et les niveaux de cortisol, qui sont tous trois des marqueurs du stress.

3. La musique aide à atténuer la douleur : elle réduirait la douleur de 10 à 20 % selon une étude canadienne.

4. La musique favorise la mémoire et les fonctions cognitives : comme la musique favorise la motivation, elle peut aussi aider à l’apprentissage.

5. La musique aide à faire du sport, en agissant sur la motivation et en distrayant pendant l’effort.

🧐 Un conseil...

Cultivons-nous ! Selon Platon, “le premier bien est la santé, le deuxième la beauté“… Les études scientifiques récentes tendent à confirmer les intuitions des philosophes de l’Antiquité : regarder une œuvre d’art, un film, lire un livre, écouter de la musique ou pratiquer une activité artistique a des effets positifs sur notre cerveau et nous permet de développer notre empathie. Selon un article du British Journal of Psychiatry, les séniors ont 32 % de risques en moins de tomber en dépression quand ils se rendent au cinéma, au théâtre ou au musée plusieurs fois par an.

🎨 Art et santé...

Comment expliquer l’extraordinaire voix de Michaël Jackson, qui avait une tessiture de 3 octaves, aussi large que celle de Maria Callas ? Selon le Dr Branchereau, la voix de Michael Jackson ne serait pas “naturelle“, mais serait la conséquence d’un traitement par acétate de cyprotérone, pris à l’adolescence pour traiter un sévère problème d’acné. Cette molécule a une action anti-androgène, et en l’absence d’hormones mâles, il n’y a alors pas de modification de forme, de volume et de position du larynx au cours de la puberté. La voix ne se modifie donc pas, mais gagne en puissance avec le développement du thorax. Ce phénomène était le propre des castrats des XVIIe et XVIIIe siècles.

Session d’enregistrement de “We are the world“

📖 Un peu d'Histoire...

La musique était étudiée chez les Grecs comme une science associée aux mathématiques, à la physique et à la médecine.

Il existait déjà des “musicothérapeutes“ qui influençaient “l’humeur et les humeurs“ en utilisant divers instruments, rythmes et sons : ils choisissaient l’aulos (une sorte de flûte), au jeu extatique et émouvant, ou celui doux et harmonieux de la lyre.

Les Grecs attribuaient toutes sortes de vertus à la musique et un pouvoir merveilleux sur les âmes. Telle musique disposait au courage et à l’action ; telle autre à la sobriété et à la retenue ; telle autre à la mollesse et au plaisir. Dans l’éducation des enfants et des jeunes gens, la musique a eu une place de première importance, et elle était considérée comme indispensable pour former le caractère.

📷 Expo à la MSP

Au rez-de-chaussée : “Minimalisme“

Une série de 16 photos à découvrir, par Marie-France Teyssier.

Dans l’escalier : “日本への旅行“

ヴィクターが撮影した8枚の写真

Au 1er étage : “Le Club Photo de Créon expose“

10 clichés proposés par les adhérents du Club Photo de Créon.

👍 Votre avis est important !

Une étude sur la santé mentale va être lancée au sein de votre MSP. Elle consiste à recueillir votre avis sur la façon dont vous aimeriez être pris en charge au niveau psychique/psychologique. Elle porte aussi sur les consultations faites par le psychiatre durant ces 5 dernières années dans notre MSP. Si vous souhaitez participer aux entretiens de recherche de l’étude, vous pouvez récupérer la note d’information auprès du secrétariat médical ou envoyer un mail aux étudiants qui mènent les entretiens : sophie.giraudier@u-bordeaux.fr ou thibaut.colomb@u-bordeaux.fr

✋ Covid-19 : campagne automnale de vaccination

La Covid-19 est une maladie infectieuse causée par un coronavirus, le SARS-CoV-2, qui touche principalement les voies respiratoires. La transmission se fait par contact étroit avec une personne porteuse du virus (essentiellement à l’occasion d’un contact direct ou par l’intermédiaire des sécrétions respiratoires émises dans l’air quand on tousse, qu’on éternue ou qu’on parle). Vous trouverez en cliquant sur le lien suivant toutes les informations sur la vaccination contre la Covid-19 : Vaccination Info Service.

👍 Covid-19 : les bons réflexes

👉 Asalée : mieux prendre en charge les maladies chroniques

Le protocole Asalée est un protocole de coopération médecins-infirmiers innovant et reconnu au niveau national. Il vise à améliorer la qualité des soins aux patients dans certaines maladies chroniques. Il a été signé par les médecins de votre MSP et Mandy Diverchy (du cabinet infirmier N° 3).

Son principe : sur proposition du médecin, l’infirmière assure des consultations :

  • de dépistage et de suivi du diabète
  • de suivi du risque cardio-vasculaire chez les patients ayant plusieurs facteurs de risque(hypertension artérielle et/ou tabac et/ou hypercholestérolémie notamment)
  • de dépistage des broncho-pneumopathies chroniques obstructives chez les patients fumeurs (ou anciens fumeurs) et aide au sevrage tabagique
  • de dépistage des troubles de la mémoire.

Ces consultations sont prises en charge par les caisses d’Assurance Maladie et se déroulent au sein de la MSP de Targon.

Au cours de celles-ci, l’infirmière pourra vous prescrire différents examens, réaliser des ECG, des tests respiratoires ou des tests de mémoire, faire certains examens cliniques et assurer des consultations individuelles d’éducation thérapeutique, en collaboration avec les médecins.

Si vous pensez que cela vous concerne, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Pour plus d’informations sur ce programme, vous pouvez joindre Mandy Diverchy au 06.26.57.36.06.

🎓 Votre MSP est une MSP... Universitaire !

La Maison de Santé Pluriprofessionnelle de Targon est la première maison de santé labellisée MSP Universitaire d’Aquitaine !

Plusieurs raisons expliquent cette labellisation :

  • votre MSP est pluridisciplinaire : les soignants se coordonnent pour apporter aux patients les soins les plus appropriés
  • votre MSP s’est engagée, dès le début, à former des étudiants (en médecine, en orthophonie, en soins infirmiers et en soins dentaires)
  • les médecins de votre MSP sont Maîtres de stage à l’Université de Bordeaux et participent ainsi à l’enseignement pratique et théorique des futurs médecins généralistes (de plus, les Drs Durieux et Kinouani sont respectivement Professeur associé et ancien Chef de clinique au Département de Médecine générale de l’Université de Bordeaux)
  • votre MSP participe ou organise des travaux de recherche dans le domaine de la santé, en particulier en médecine générale (autour de grands nombres de patients suivis en ambulatoire, alors qu’historiquement la recherche médicale s’effectue plutôt au sein des hôpitaux auprès d’un petit nombre de patients sélectionnés). Dans le cadre de cette mission, vous pouvez être sollicité.e.s pour participer à des projets de recherche dans lesquels sont impliqués les professionnels de santé de la MSP et leurs étudiants. Pour en savoir plus : information complémentaire à destination des patients sur notre mission de recherche 

La convention officialisant cette labellisation a été signée entre l’Agence Régionale de Santé, l’Université de Bordeaux et la MSP de Targon le 15 mars 2019. Elle renforce l’engagement de votre MSP, et son rôle majeur en terme de santé, au sein de notre territoire.

💪 POLIPATO : des ateliers avec les patients pour renforcer sa santé !


Votre Maison de Santé Pluridisciplinaire participe à des ateliers pour les patients qui ont une maladie du coeur ou des artères.

Avec les Maisons de Santé de Cadillac, de Créon et de Saint-Caprais-de-Bordeaux, nous proposons des ateliers adaptés à vos besoins et se déroulant en journée ou en soirée. Il s’agira de partager votre vécu de la maladie, de mieux la comprendre, pour mieux la contrôler, et d’éviter ses complications et les passages à l’hôpital.

Les ateliers proposés portent sur :

  • ce qui influence la santé et comment la maintenir
  • avoir une alimentation adaptée
  • avoir une activité physique adaptée
  • mieux connaître le diabète de type 2
  • mieux connaître l’hypertension artérielle
  • maîtriser son traitement.

Pour qui sont ces ateliers ?

  • Les personnes adultes qui ont ou ont eu une maladie cardio-vasculaire : infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral (AVC), hypertension artérielle, artérite ou artériopathie des membres inférieurs, diabète de type 2, insuffisance cardiaque ou maladie des valves cardiaques.
  • Peuvent également participer les personnes ayant au moins 3 facteurs de risque de développer une maladie du coeur et des artères. Ces facteurs de risque sont : trop de cholestérol, surpoids/obésité, tabagisme, être un homme de plus de 50 ans, être une femme de plus de 60 ans, apnées du sommeil et antécédents de maladies cardio-vasculaires dans la famille.

Si vous pensez correspondre aux critères et si vous souhaitez participer à un ou plusieurs ateliers, contactez nous directement au 07.69.92.79.42, ou en nous écrivant à etpentre2mers@gmail.com

N’hésitez pas à en parler avec vos professionnels de santé et à télécharger le flyer de POLIPATO ici !

⭐️ Focus sur... Quitterie Duclot, infirmière

  • Quitterie, pourriez-vous vous présenter s’il vous plait ?

Quitterie Duclot, j’ai 47 ans, je suis infirmière depuis 2000, je vis à proximité de Branne dans une petite commune où je me suis investie sur le plan local. Je suis très attachée à cette région de l’Entre-deux-Mers, où j’ai des racines familiales bien ancrées dans le terroir.

  • Pourquoi êtes-vous devenue infirmière ? 

Après le bac, j’ai commencé des études de droit, mais je dois avouer que le droit administratif m’a fait fuir et j’ai cherché une formation qui me permettait d’exercer une profession au contact de l’humain et correspondait à mes valeurs altruistes. De plus, avec le diplôme d’infirmière, il est possible d’exercer dans des domaines très variés qui permettent de changer de “métier“.

  • Depuis quand et pourquoi exercez-vous sur Targon ?

Je travaille à Targon depuis 2005. Je cherchais à me rapprocher de mon domicile et à quitter le CHU à Bordeaux. J’ai trouvé une petite annonce sur un vestiaire du service où je travaillais, un cabinet à Targon cherchait une infirmière, l’équipe était sympa, j’étais la benjamine, j’ai tenté l’aventure et j’y suis encore.

  • Pourquoi exercez-vous dans une Maison de Santé ? 

Si j’étais politiquement correcte je dirais parce que c’est l’AVENIR, et en plus j’y crois. Le travail en collaboration et en réseau autour et avec le patient, c’est gage de soins de qualité et taillés sur mesure.

  • Quelle est pour vous la valeur ajoutée de la MSP de Targon ?

Une équipe pluridisciplinaire qui partage des valeurs humanistes et un désir de progresser dans ses compétences.

  • Quels sont vos souhaits d’évolution pour la MSP de Targon ?

In progress…

  • Comment imaginez-vous votre métier dans 10 ans ?

Difficile de se projeter car tout change très vite. Je souhaite que les savoir-faire et savoir-être spécifiques du métier d’infirmier/ère soient plus valorisés et que les vieux restes de “c’est une vocation“, qui viennent des religieuses et des hospices, disparaissent au profit de la reconnaissance de la compétence.