🏠 Le projet de santé de votre MSP

Nous vous avions sollicités fin 2021 pour déterminer ensemble ce que serait le prochain projet de santé de votre MSP. Plus de 300 d’entre vous (les usagers de la MSP) ont répondu à notre enquête, et c’est le thème de la santé mentale qui a été choisi. Encore merci de votre participation !

Nous sommes actuellement en train de travailler sur cette thématique (identifier plus précisément les besoins et déterminer quels moyens et quelles actions mettre en œuvre). Nous reviendrons bientôt vers vous pour plus d’informations.

👍 Covid-19 : les bons réflexes

📅 Permanences de soins infirmiers à la MSP


Permanences de soins infirmiers à la MSP : les lundi et vendredi, de 8h à 10h, sans rendez-vous

Proposées et organisées par vos cabinets infirmiers. Cela concerne vos prises de sang, vos prélèvements, vos injections et vos pansements, ou simplement un avis infirmier.

☝️ Covid-19 : info cabinet médical

Vous vous sentez malade (en particulier en cas de fièvre et/ou de toux) et vous craignez que ce soit dans le cadre de l’épidémie actuelle liée au coronavirus (Covid-19) ? Appelez les secrétaires des médecins de la MSP au 05.56.23.90.17 : elles vous proposeront un rendez-vous dédié physique ou téléphonique (téléconsultation).

Votre santé ne se résumant pas à l’épidémie actuelle, votre cabinet médical reste bien évidemment ouvert pour tout autre motif (autre pathologie, suivi chronique, etc.), dans les mêmes conditions (appel téléphonique préalable).

🤔 Le saviez-vous ?

La législation française vous donne le droit d’énoncer vos directives anticipées et de désigner votre personne de confiance. Vous pouvez le faire en remplissant le document suivant :


Directives anticipées et personne de confiance


Si vous remplissez ce document, il est essentiel d’en informer vos professionnels de santé et vos proches.

📣 Une citation...

Je suis un éternel optimiste. Aussi difficile que ce soit, il y a toujours de la lumière quelque part. Le reste du ciel peut être nuageux, mais ce petit bout de bleu me fait avancer.

Paul McCartney

♾ Un chiffre...

5 comme 5 bonnes raisons d’écouter de la musique 🎶…

1. La musique est motivante et source de plaisir : la musique peut transmettre des émotions positives. Elle procure une sensation de plaisir en agissant sur le système de récompense, grâce aux neurones dopaminergiques.

2. La musique réduit le stress et l’anxiété : la musique aiderait à diminuer le rythme cardiaque élevé dû au stress, l’hypertension et les niveaux de cortisol, qui sont tous trois des marqueurs du stress.

3. La musique aide à atténuer la douleur : elle réduirait la douleur de 10 à 20 % selon une étude canadienne.

4. La musique favorise la mémoire et les fonctions cognitives : comme la musique favorise la motivation, elle peut aussi aider à l’apprentissage.

5. La musique aide à faire du sport, en agissant sur la motivation et en distrayant pendant l’effort.

🧐 Un conseil...

La musique est bonne pour la santé, mais quelle musique pour quels bienfaits ? Il est possible d’adapter ses playlists en fonction de nos besoins du moment ! Une étude effectuée à Toronto a évalué l’impact de différentes musiques sur nos capacités cognitives et a montré que :

  • un air joyeux est bénéfique pour effectuer des tâches inventives et créatives et trouver de nouvelles idées
  • un air triste permet de mieux se concentrer sur un objectif précis et trouver la solution à un problème donné.

The Beatles – The Long And Winding Road

🎨 Art et santé...

Les aires motrices (zone cérébrale qui contrôle nos muscles) nous aident aussi à nous rappeler de la musique ! Voici comment les Beatles ont contribué sans le savoir à faire mieux connaître le cerveau…

Josef Rauschecker, neurologue à l’Université de Georgetown, s’interrogeait sur sa propre mémorisation de la musique des Beatles, dont il était un grand fan. Il mena une étude auprès de volontaires, avec l’aide de l’imagerie par scanner cérébral, et se rendit compte que, si les aires auditives participaient bien au souvenir de petites séries de notes, ce sont bien les zones motrices qui étaient nécessaires pour le séquençage (pour mettre toutes ces petites séries de notes dans le bon ordre).

Pour Josef Rauschecker, la mémorisation d’un morceau s’apparente à un jeu de dominos : “c’est comme pousser le premier domino, ils tombent tous, l’un après l’autre“. C’est pourquoi, un pianiste qui a un trou de mémoire doit repartir d’une séquence précédente pour franchir enfin le passage… et pourquoi on peut chanter le morceau suivant quand on écoute un des albums des Beatles que l’on connaît déjà.

📖 Un peu d'Histoire...

La quarantaine consiste à isoler des personnes durant un certain temps, en cas de suspicion de maladies contagieuses, pour empêcher leur propagation. En empêchant les personnes d’avoir des contacts avec des individus sains se trouvant à l’extérieur de la zone de confinement, on rend la contagion impossible et les maladies infectieuses disparaissent d’elles-mêmes. C’est une mesure-barrière, l’une des méthodes de prévention et de gestion des risques liés aux maladies infectieuses.

L’idée du nombre 40 comme période décisive de temps serait celle d’Hippocrate (vers le Ve siècle av. J.-C.), qui indique qu’une maladie aiguë se manifeste dans l’espace de 40 jours. D’autres mentionnent Pythagore, qui attribue au chiffre 4 des vertus mystiques. Cette période de 40 jours est adoptée par les premiers textes chrétiens (le jeûne de 40 jours de Jésus-Christ dans le désert).

📷 Expo à la MSP

Au rez-de-chaussée : “Le printemps reviendra“

Une série de 16 portraits saisissants, pris de par le Monde par Marie-France Teyssier.

Dans l’escalier : “Lunåbulle“

Un monde magique composé de bulles et de légèreté. Un joli voyage proposé par Alexandra Polinski.

Au 1er étage : “Façades“

10 photos principalement en noir et blanc, où il est question de rigueur géométrique, de contrastes et d’abstraction. Un grand merci à Béatrice Royer, du Club Photo de Créon.

👍 Votre avis est important !

Une étude sur la santé mentale va être lancée au sein de votre MSP. Elle consiste à recueillir votre avis sur la façon dont vous aimeriez être pris en charge au niveau psychique/psychologique. Elle porte aussi sur les consultations faites par le psychiatre durant ces 5 dernières années dans notre MSP. Si vous souhaitez participer aux entretiens de recherche de l’étude, vous pouvez récupérer la note d’information auprès du secrétariat médical ou envoyer un mail aux étudiants qui mènent les entretiens : sophie.giraudier@u-bordeaux.fr ou thibaut.colomb@u-bordeaux.fr

✋ Covid-19 : vaccination

La Covid-19 est une maladie infectieuse causée par un coronavirus, le SARS-CoV-2, qui touche principalement les voies respiratoires. La transmission se fait par contact étroit avec une personne porteuse du virus (essentiellement à l’occasion d’un contact direct ou par l’intermédiaire des sécrétions respiratoires émises dans l’air quand on tousse, qu’on éternue ou qu’on parle). Vous trouverez en cliquant sur le lien suivant toutes les informations sur la vaccination contre la Covid-19 : Vaccination Info Service.

Pour être vacciné.e.s contre la Covid-19 (primovaccination ou rappel), y compris en visite si nécessaire, vous pouvez prendre rendez-vous auprès :

LA DOSE DE RAPPEL : POUR QUI ET OÙ ?

Au bout de quelques mois, on observe une diminution de l’efficacité du vaccin. C’est pourquoi une dose de rappel est recommandée pour toutes les personnes de 12 ans et plus, y compris les femmes enceintes. Elle est nécessaire pour avoir une efficacité suffisante face au variant Omicron. Ce rappel se fait trois mois après la vaccination ou l’infection chez les adultes de 18 ans et plus ; il faut attendre six mois pour faire le rappel chez les 12-17 ans.

Les infections par la Covid-19 sont prises en compte pour déterminer si une vaccination est complète, avec l’affirmation : une infection = une injection. Si une personne a contracté la Covid-19 après son schéma vaccinal initial, elle n’a pas besoin de faire de dose de rappel. Cependant, pour les personnes souhaitant sortir du territoire national, le rappel vaccinal doit être fait pour avoir un certificat de vaccination valide. Cette règle s’applique également pour l’ensemble des personnes éligibles au 2eme rappel : dès 3 mois après l’infection pour les personnes immunodéprimées, âgées de 80 ans et plus ou résidents en EHPAD et USLD et dès 6 mois après l’infection pour les personnes de 60 à 79 ans.

🙂 Covid-19 : je gère mon stress

🎓 Votre MSP est une MSP... Universitaire !

La Maison de Santé Pluriprofessionnelle de Targon est la première maison de santé labellisée MSP Universitaire d’Aquitaine !

Plusieurs raisons expliquent cette labellisation :

  • votre MSP est pluridisciplinaire : les soignants se coordonnent pour apporter aux patients les soins les plus appropriés
  • votre MSP s’est engagée, dès le début, à former des étudiants (en médecine, en orthophonie, en soins infirmiers et en soins dentaires)
  • les médecins de votre MSP sont Maîtres de stage à l’Université de Bordeaux et participent ainsi à l’enseignement pratique et théorique des futurs médecins généralistes (de plus, les Drs Durieux et Kinouani sont respectivement Professeur associé et ancien Chef de clinique au Département de Médecine générale à l’Université de Bordeaux)
  • votre MSP participe ou organise des travaux de recherche dans le domaine de la santé, en particulier en médecine générale (autour de grands nombres de patients suivis en ambulatoire, alors qu’historiquement la recherche médicale s’effectue plutôt au sein des hôpitaux auprès d’un petit nombre de patients sélectionnés).

La convention officialisant cette labellisation a été signée entre l’Agence Régionale de Santé, l’Université de Bordeaux et la MSP de Targon le 15 mars 2019. Elle renforce l’engagement de votre MSP, et son rôle majeur en terme de santé, au sein de notre territoire.

💪 POLIPATO : des ateliers avec les patients pour renforcer sa santé !


Votre Maison de Santé Pluridisciplinaire participe à des ateliers pour les patients qui ont une maladie du coeur ou des artères.

Avec les Maisons de Santé de Cadillac, de Créon et de Saint-Caprais-de-Bordeaux, nous proposons des ateliers adaptés à vos besoins et se déroulant en journée ou en soirée. Il s’agira de partager votre vécu de la maladie, de mieux la comprendre, pour mieux la contrôler, et d’éviter ses complications et les passages à l’hôpital.

Les ateliers proposés portent sur :

  • ce qui influence la santé et comment la maintenir
  • avoir une alimentation adaptée
  • avoir une activité physique adaptée
  • mieux connaître le diabète de type 2
  • mieux connaître l’hypertension artérielle
  • maîtriser son traitement.

Pour qui sont ces ateliers ?

  • Les personnes adultes qui ont ou ont eu une maladie cardio-vasculaire : infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral (AVC), hypertension artérielle, artérite ou artériopathie des membres inférieurs, diabète de type 2, insuffisance cardiaque ou maladie des valves cardiaques.
  • Peuvent également participer les personnes ayant au moins 3 facteurs de risque de développer une maladie du coeur et des artères. Ces facteurs de risque sont : trop de cholestérol, surpoids/obésité, tabagisme, être un homme de plus de 50 ans, être une femme de plus de 60 ans, apnées du sommeil et antécédents de maladies cardio-vasculaires dans la famille.

Si vous pensez correspondre aux critères et si vous souhaitez participer à un ou plusieurs ateliers, contactez nous directement au 07.69.92.79.42, ou en nous écrivant à etpentre2mers@gmail.com

N’hésitez pas à en parler avec vos professionnels de santé et à télécharger le flyer de POLIPATO ici !

👉 Asalée : mieux prendre en charge les maladies chroniques

Le protocole Asalée est un protocole de coopération médecins-infirmiers innovant et reconnu au niveau national. Il vise à améliorer la qualité des soins aux patients dans certaines maladies chroniques. Il a été signé par les médecins de votre MSP et Mandy Diverchy (du cabinet infirmier N° 3).

Son principe : sur proposition du médecin, l’infirmière assure des consultations :

  • de dépistage et de suivi du diabète
  • de suivi du risque cardio-vasculaire chez les patients ayant plusieurs facteurs de risque(hypertension artérielle et/ou tabac et/ou hypercholestérolémie notamment)
  • de dépistage des broncho-pneumopathies chroniques obstructives chez les patients fumeurs (ou anciens fumeurs) et aide au sevrage tabagique
  • de dépistage des troubles de la mémoire.

Ces consultations sont prises en charge par les caisses d’Assurance Maladie et se déroulent au sein de la MSP de Targon.

Au cours de celles-ci, l’infirmière pourra vous prescrire différents examens, réaliser des ECG, des tests respiratoires ou des tests de mémoire, faire certains examens cliniques et assurer des consultations individuelles d’éducation thérapeutique, en collaboration avec les médecins.

Si vous pensez que cela vous concerne, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Pour plus d’informations sur ce programme, vous pouvez joindre Mandy Diverchy au 06.26.57.36.06.

⭐️ Focus sur... Carole Boisson, psychologue

  • Carole, pourriez-vous vous présenter s’il vous plait ?

Bonjour, je suis de nature plutôt spontanée, sociale et joviale. Je suis mère d’un garçon de 19 ans et fière du chemin qu’il a déjà parcouru ! J’aime la nature, la tranquillité, mais aussi  me retrouver dans la foule de temps en temps… Je déteste cuisiner, mais j’adore manger ! 

La fraternité/l’amitié sont des notions essentielles pour moi. On dit de moi que j’ai de l’humour, notamment l’autodérision, que je suis têtue, bonne vivante, généreuse et franche.

  • Pourquoi êtes-vous devenue psychologue ? 

Je suis psychologue pour de mauvaises raisons, comme beaucoup de psychologues… À l’époque, je voulais mieux comprendre la nature humaine… Professionnellement, je me suis toujours définie comme une anticonformiste.

  • Pourquoi avez-vous décidé d’exercer en partie sur Targon ?

Pourquoi Targon ? Je réside et exerce déjà à proximité. 

  • Quel attrait a pour vous une Maison de Santé ? 

J’ai exercé pendant près de 20 ans en institutions publiques, privées ou associatives, et j’ai toujours apprécié travailler en pluridisciplinarité, autour du patient, car cela fait sens pour moi. Néanmoins, m’installer en cabinet m’a toujours attiré, aussi,  exercer en Maison de Santé était une bonne alternative. 

  • Et celle de Targon, plus précisément ?

Pourquoi la MSP de Targon ? L’opportunité d’exercer dans un cadre professionnel idéal, avec une dynamique d’équipe vraiment exceptionnelle.

  • Comment imaginez-vous votre métier dans 10 ans ?

Comment je m’imagine professionnellement dans 10 ans ? Encore plus riche d’expériences et pourquoi pas exercer à l’hôpital, car encore jamais fait…

(Carole Boisson – cabinet de psychologie de la MSP)