Le saviez-vous ?

imagesLa législation française vous donne le droit d’énoncer vos directives anticipées et de désigner votre personne de confiance. Vous pouvez le faire en remplissant les documents suivants :


Directives anticipées


La personne de confiance


Si vous remplissez ces documents, il est essentiel d’en informer vos professionnels de santé et vos proches.

Une citation...

Le secret du changement, c'est de concentrer toute son énergie non pas à lutter contre le passé, mais à construire l'avenir.

Socrate

Un chiffre...

15h11 : c’est le temps moyen passé sur internet chaque semaine par les 13-19 ans.

Ce temps est de 6h10 chez les 7-12 ans et de 4h37 chez les 1-6 ans.

Permanence de soins infirmiers à la MSP


Nos cabinets infirmiers vous proposent, en plus de leur activité à domicile, une permanence de soins infirmiers à la MSP les lundi, mercredi et vendredi, de 8 h à 10 h, sans rendez-vous.

Cela concerne vos prises de sang, vos prélèvements, vos injections et vos pansements, ou simplement un avis infirmier.

Un conseil...

Pratiquer une activité artistique est bon pour notre santé !

  • L’art réduit le stress et l’anxiété.
  • Créer un visuel artistique, dessiner ou jouer d’un instrument améliore nos connexions neuronales et notre concentration.
  • Le processus artistique nous pousse à dépasser notre tristesse.
  • Transformer nos problèmes en fictions peut nous aider à les régler.
  • Créer peut nous aider à remplir un vide.

Art et santé...

Entre 1895 et 1926, années au cours desquelles il peint “Les Nymphéas“, Claude Monet perd la vue… Les toiles du maître suivent l’évolution de la cataracte dont il souffre : elles deviennent plus abstraites, les détails se diluent dans une onde floue et les teintes varient et se découvrent plus aléatoires.

En fonction qu’il regarde son environnement avec son œil droit ou son œil gauche, Claude Monet en vient même à peindre des monochromes rouges ou bleus. Une vision particulière qui ouvre son champ des possibles créatifs.

Expo photos

Au rez-de-chaussée : “Regards d’Abyssinie“ 

14 saisissants portraits d’enfants abyssins, par Marie-France Teyssier.

Au 1er étage : “Clichés du Chili“

Valparaiso, Atacama, la Patagonie, le bout du Monde… Une exposition de Manuel Ibañez Fraile.

Les fils à lire

IMG_0388

Les fils à lire sont à votre disposition, sur les murs de la MSP. Nous souhaitons qu’ils deviennent des vecteurs d’échange et de partage des revues et des livres que vous aimez. Vous pouvez emporter les livres, les lire et les ramener (ou pas !). Vous pouvez aussi y déposer les vôtres.

Enfants et écrans : les 4 PAS

Votre MSP devient une MSP... Universitaire !

La Maison de Santé Pluriprofessionnelle de Targon devient la première maison de santé labellisée MSP Universitaire d’Aquitaine !

Plusieurs raisons expliquent cette labellisation :

– votre MSP est pluridisciplinaire : les soignants se coordonnent pour apporter aux patients les soins les plus appropriés

– votre MSP s’est engagée, dès le début, à former des étudiants (en médecine, en orthophonie, en soins infirmiers et en soins dentaires)

– les médecins de votre MSP sont Maîtres de stage à l’Université de Bordeaux et participent ainsi à l’enseignement pratique et théorique des futurs médecins généralistes (de plus, les Drs Durieux et Kinouani sont respectivement Professeur associé et ancien Chef de clinique au Département de Médecine générale à l’Université de Bordeaux)

– votre MSP participe ou organise des travaux de recherche dans le domaine de la santé, en particulier en médecine générale (autour de grands nombres de patients suivis en ambulatoire, alors qu’historiquement la recherche médicale s’effectue plutôt au sein des hôpitaux auprès d’un petit nombre de patients sélectionnés).

La convention officialisant cette labellisation a été signée entre l’Agence Régionale de Santé, l’Université de Bordeaux et la MSP de Targon le 15 mars 2019. Elle renforce l’engagement de votre MSP, et son rôle majeur en terme de santé, au sein de notre territoire.

POLIPATO : des ateliers avec les patients pour renforcer sa santé !

POLIPATOVotre Maison de Santé Pluridisciplinaire participe à des ateliers pour les patients qui ont une maladie du coeur ou des artères.

Avec les Maisons de Santé de Cadillac, de Créon et de Saint-Caprais-de-Bordeaux, nous proposons des ateliers adaptés à vos besoins et se déroulant en journée ou en soirée. Il s’agira de partager votre vécu de la maladie, de mieux la comprendre, pour mieux la contrôler, et d’éviter ses complications et les passages à l’hôpital.

Les ateliers proposés portent sur :

  • ce qui influence la santé et comment la maintenir
  • avoir une alimentation adaptée
  • avoir une activité physique adaptée
  • mieux connaître le diabète de type 2
  • mieux connaître l’hypertension artérielle
  • maîtriser son traitement.

Pour qui sont ces ateliers ?

  • Les personnes adultes qui ont ou ont eu une maladie cardio-vasculaire : infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral (AVC), hypertension artérielle, artérite ou artériopathie des membres inférieurs, diabète de type 2, insuffisance cardiaque ou maladie des valves cardiaques.
  • Peuvent également participer les personnes ayant au moins 3 facteurs de risque de développer une maladie du coeur et des artères. Ces facteurs de risque sont : trop de cholestérol, surpoids/obésité, tabagisme, être un homme de plus de 50 ans, être une femme de plus de 60 ans, apnées du sommeil et antécédents de maladies cardio-vasculaires dans la famille.

Si vous pensez correspondre aux critères et si vous souhaitez participer à un ou plusieurs ateliers, contactez nous directement au 07 69 92 79 42, ou en nous écrivant à etpentre2mers@gmail.com

N’hésitez pas à en parler avec vos professionnels de santé et à télécharger la plaquette ici : POLIPATO

Asalée : mieux prendre en charge les maladies chroniques

Le protocole Asalée est un protocole de coopération médecins-infirmiers innovant et reconnu au niveau national. Il vise à améliorer la qualité des soins aux patients dans certaines maladies chroniques. Il a été signé par les médecins de votre MSP et le cabinet infirmier N° 3 (Mandy Diverchy, Quitterie Duclot et Christine Hergué-Fontaine).

Son principe : sur proposition du médecin, l’infirmière assure des consultations :

  • de dépistage et de suivi du diabète
  • de suivi du risque cardio-vasculaire chez les patients ayant plusieurs facteurs de risque(hypertension artérielle et/ou tabac et/ou hypercholestérolémie notamment)
  • de dépistage des broncho-pneumopathies chroniques obstructives chez les patients fumeurs (ou anciens fumeurs) et aide au sevrage tabagique
  • de dépistage des troubles de la mémoire.

Ces consultations infirmières sont prises en charge par les caisses d’Assurance Maladie et se déroulent au sein de la MSP de Targon.

Au cours de ces consultations, les infirmières pourront vous prescrire différents examens, réaliser des ECG, des tests respiratoires ou des tests de mémoire, faire certains examens cliniques et assurer des consultations individuelles d’éducation thérapeutique, en collaboration avec les médecins.

Si vous pensez que cela vous concerne, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Pour plus d’informations sur ce programme vous pouvez joindre une des infirmières du cabinet N° 3 au 07 77 25 44 57.

Focus sur... Aurore Bonnay, sage-femme

Aurore, pourriez-vous vous présenter s’il vous plait ?

Je suis née à Sainte-Foy-la-Grande, en Aquitaine, une région que j’affectionne particulièrement, et j’ai eu la chance d’y rester depuis.  Dès toute petite, j’ai eu une attirance pour l’environnement médical et, après quelques années passées à me chercher dans mes études, je suis finalement devenue sage-femme.

Pourquoi êtes-vous devenue sage-femme ?

A l’origine, je désirais faire un métier en relation avec les enfants, surtout les petits ! Du coup, je m’orientais plus vers puéricultrice ou pédiatre. Finalement des amies et ma famille m’ont fait découvrir le métier de sage-femme. Au début de mes études j’étais un peu septique, mais j’ai découvert un métier formidable ! Etre sage-femme c’est avoir la chance de partager avec les couples l’accueil d’un enfant, un moment que je considère intime et privilégié.     

Pourquoi êtes-vous installée à Targon ?

J’ai eu l’opportunité de m’installer sur Targon et c’est vraiment un plaisir pour moi de travailler dans le calme de la campagne loin de la ville !

Pourquoi exercez-vous dans une Maison de Santé ?

J’ai souhaité exercer dans une Maison de Santé car je pense que c’est un modèle d’exercice libéral qui va être majoritaire dans l’avenir. Etant seule sage-femme, cela m’apporte la possibilité de partager avec mes collègues exerçant d’autres professions et cela contribue à enrichir mes connaissances.  

Quelle est pour vous la valeur ajoutée de la MSP de Targon ?

La Maison de Santé de Targon n’est pas un simple endroit où les professionnels se sont rassemblés. On a tous à cœur de collaborer et d’avoir un regard multi-professionnel sur nos patients. C’est une petite équipe dynamique, respectueuse de chacun, avec une très grande envie de dispenser des soins de manière innovante à la population. Et je suis très fière d’en faire partie !

Comment imaginez-vous votre métier dans 10 ans ?

Le métier de sage-femme est très vieux, cependant l’activité libérale reste peu connue. J’espère que dans les années à venir les sages-femmes seront mieux reconnues et surtout que la population sera plus informée de nos compétences multiples dans l’accompagnement de la grossesse, du post-accouchement, ainsi qu’en gynécologie ! Et, non, nous ne faisons pas que des accouchements !! ☺ 

  • Les actualités de votre MSP

    Retrouvez ici toute l'actualité de votre MSP (réunions, ateliers, projets, etc.)
    visiter la page
  • Prendre un rendez-vous

    Pour prendre un rendez-vous avec un des professionnels de votre MSP
    visiter la page
  • Les services de garde

    Retrouvez ici les services de garde du secteur (dentistes, kinésithérapeutes, médecins et pharmacies)
    visiter la page